Il est bien connu qu’à chaque année, lorsque décembre pointe son bout de nez, l’effervescence s’empare de plusieurs d’entre nous. Et cette année, décembre 2017, ne sera probablement pas mis en reste lui aussi!

Voilà une période de l’année remplie et riche en émotions! Il est facile de passer par différentes sortes d’émotions… Tantôt stressés par les milliers de choses à finaliser afin «d’arriver à Noël en même temps que tout le monde» (expression bien connue…). Parfois tristes et nostalgiques en pensant à toutes ces personnes qui nous ont quittés lors des derniers mois ou ces dernières années. Parfois il s’agit de placer une décoration de Noël dans le sapin, que ces souvenirs nous reviennent à la mémoire, une larme à la joue, le cœur rempli d’espoir. Et que dire de toutes ces activités qui nous tiennent si occupés qu’on en oublie le temps, qui lui passe à toute allure.

Vous l’avez sûrement remarqué! Il est coquin ce temps, toujours en train de courir d’une seconde à l’autre comme si le temps ne pouvait jamais s’arrêter. Et que faisons-nous tous… nous courons avec lui (le temps), tous essoufflés que nous sommes à remarquer que notre vie passe sans toujours la voir passer.

STOP! Il est temps de nous asseoir quelques instants pour voir que nous avons le DROIT de nous arrêter et le CHOIX de le faire ou pas. Arrêter quoi au juste… et surtout, par où commencer? Commençons par nos pensées qui souvent vont dans toutes les directions! Saviez-vous que nous générons en moyenne 60 000 pensées quotidiennement!!! C’est environ 2 500 pensées à l’heure (même quand nous dormons… hihihi!). Ce sont ces mêmes pensées qui naissent et disparaissent dans notre cerveau chaque jour et qui ont une influence directe sur notre corps… et NOTRE VIE!

Ce qui est intéressant, c’est que nous pouvons observer ces mêmes pensées que nous créons (consciemment ou non)… et surtout nous pouvons les modifier! Au plus, vous subissez ces pensées négatives, au plus vous risquez de déprimer, au plus vous vous exposez à des problèmes de santé (physiques, émotionnelles…) De la manière, plus le volume de pensées positives est élevé, plus vous devenez (et demeurez) une source d’énergie positive, de santé et de bonheur! Ce n’est pas magique, c’est simplement scientifique.

«Vous êtes aujourd’hui là où vos pensées d’hier vous ont mené et vous serez demain là où vous mèneront celles d’aujourd’hui»

Alors combien sont ceux parmi vous qui juste à la pensée de fêter Noël (en famille avec des amis ou seul) ont juste le goût de se coucher en boule et dormir qu’au 6 janvier? Qui sont ceux qui ont des boutons et des insomnies en pensant qu’il FAUT acheter des cadeaux, qu’il FAUT être poli et inviter même ceux qui drainent toute notre énergie? La liste peut continuer… vous avez sûrement des idées (sourire).

Nous sommes les créateurs de nos pensées. C’est donc nous qui décidons d’interpréter un évènement comme positif ou négatif, et ainsi d’en sourire ou d’en pleurer. C’est aussi simple que cela! Mais… oui il est parfois difficile de contrôler toutes nos pensées négatives, et certaines vont probablement nous échapper.

Qu’à cela ne tienne! Si une pensée négative se crée inconsciemment, prenez conscience de la forme-pensée et:

  • Transformez-la immédiatement (on peut prendre une énorme gomme à effacer virtuelle et faire le geste – ou envoyer la pensée – de l’effacer)
  • Et trouver des dizaines (de milliers) de pensées positives (JE SUIS BELLE, JE SUIS BEAU, JE SUIS CAPABLE)…

D’ailleurs l’expression «JE SUIS» (I AM en anglais), représente une essence divine, donc totalement positive. En utilisant ces deux mots «Je suis», la suite se doit d’être positive… car le divin (Dieu, l’Esprit, la Source…) ne peut être négatif (malade, dépressif, en colère…) Au lieu de dire (ou de penser, c’est pareil), «Je suis malade»… on remplacera par «Mon corps a besoin de repos ou de soin».

Plutôt que d’affirmer «Je suis triste et malheureux»… «Je vis de la tristesse et de la peine, en ce moment»… On entend régulièrement: «Comment cela va?» et on entend comme réponse «Pas si pire…» ou mieux (sourire) «Ah ne me pose même pas la question!» Il arrive que les choses ne tournent pas comme on le souhaite. Dans ces cas on peut répondre avec espoir : «Cela pourrait aller mieux» ou «De mieux en mieux…» C’est déjà plus positif et l’interlocuteur aura possiblement le goût de vous proposer une solution, ou mieux vous écouter… et non vous entendre vous plaindre ou rechigner !!!

Cela semble compliqué? Après quelques jours de pratique, vous deviendrez le meilleur interprète de vie au monde! La pensée positive est essentiellement orientée vers l’action… et cela crée une résultante très souvent heureuse.

Ainsi, une montagne énorme pour plusieurs apparaîtra comme une série d’étapes faciles à franchir pour le créateur de pensées positives. C’est cela penser positivement : favoriser le bon fonctionnement de son cerveau et de son corps… en laissant circuler des substances chimiques dynamisantes… Et faire rire (ou sourire) l’Enfant Intérieur (l’âme).

La saison de Noël est donc un rendez-vous pour laisser les énergies lourdes et négatives derrière nous ou de côté, et de faire place à la lumière, soit à l’AMOUR. Commençons par trouver ce qui nous fait sourire, nous rend heureux, nous faire rire et rayonner.

Et pourquoi ne pas débuter cette belle période par la couronne de l’Avent en allumant une bougie pour chaque pilier de l’être humain, un dimanche à la fois: Amour – Santé – Travail et Abondance matérielle. La période de l’Avent, est celle des quatre semaines avant Noël et qui débutait ce dimanche 3 décembre! (Bien non… il n’est pas trop tard! Mieux vaut allumer une bougie quelques jours plus tard que pas du tout… Qu’en pensez-vous?)

Voyez comment:

Et pour terminer cette fin d’année (!) en beauté, rappelons-nous de ces trucs lumineux :

  • Demeurons enlignés et centrés (ancrés à la terre et dans notre corps, en s’aidant par la respiration et la méditation) Je vous présente une toute nouvelle série d’ateliers «Méditation tibétaine»
  • Soyons dans la gratitude et le remerciement (dire souvent «MERCI»!).
  • Continuons à penser positivement et avoir la parole juste

Je nous souhaite un très joyeux Temps des Fêtes et que le meilleur soit!

Et comme plusieurs se le souhaitent: «Le Paradis à la fin de vos jours»…

Moi, je vous souhaite «Le Paradis dès maintenant» cela fait changement!!! (sourire).

Merci et au plaisir de nous saluer très bientôt!

Johanne

©2018 Johanne Lazure | création du site : ChampionWeb.ca

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?

X