En ce début de Printemps 2019 (ah que nous sommes heureux!), j’avais le goût de m’arrêter pour jeter un regard rempli de gratitude et de reconnaissance sur la Vie… en général, et surtout sur la mienne, MA vie!

La saison du renouveau (et nous en avions bien besoin… – sourire), nous invite à regarder ce qui nous entoure: la nature qui se réveille, la vie au quotidien avec nos proches, la présence bienheureuse des ami(e)s et collègues de travail, de la chance que nous avons de vivre dans un si beau pays… et la liste peut se poursuivre encore quelques temps. Mais l’arrivée du mois d’avril, nous donne le goût de faire du changement, et réveille en nous le désir d’être bien et heureux (bienheureux!), tout simplement!

En écrivant ces quelques lignes, voilà qu’un magnifique cardinal au plumage rouge vif, vient me saluer sur la branche de l’arbre juste devant le bureau où je suis assise. Un beau clin d’œil de la Vie, je trouve!

«Merci la Vie» pour toutes ces belles choses que l’on vit tous les jours… sans toujours s’en rendre compte. «On est fait ainsi, nous les humains!». On veut du changement, partout, partout autour de nous… mais les changements s’opèrent de l’intérieur… c’est bien connu!

Au cours des derniers mois, alors que l’Hiver ne finissait plus de finir, combien de fois avez-vous constaté:

  • Avoir l’impression de tourner en rond, sans but ni repères et surtout sans plaisir…
  • Faire du surplace – d’aller nulle part… d’errer au gré des tempêtes de la Vie…
  • Constater que vous répétez souvent (ou régulièrement) les mêmes schémas (patterns), sans trop savoir pourquoi et surtout de quelle façon y mettre fin une fois pour toute…
  • Vivre l’éternel conflit entre la tête et le cœur – ne plus savoir qui vous êtes et ce que vous aimez vraiment…
  • Ne plus avoir le goût de faire des projets ou tout simplement ne pas avoir souvent l’énergie et le plaisir de vivre… (à quoi ça sert…)
  • Perdre confiance en tout – en vous, en vos forces, en la Vie…
  • Ne pas savoir identifier, encore moins nommer ce que vous vivez
  • Vous sentir seul et vous isoler pour ne pas trop déranger…
  • Ressentir et percevoir ce que les autres vivent, sans trop savoir comment vous en libérer…

Il est possible que vous vous soyez reconnus à quelques reprises… et SAVEZ-VOUS QUOI?, vous n’êtes pas seuls! Il nous arrive tous un jour d’avoir l’impression «d’avoir perdu son chemin», «d’avoir perdu foi ou espoir»… MAIS, IL Y A DES SOLUTIONS! Il y a des outils! Pour ma part, quand il m’arrive de voir que je laisse les émotions ou les évènements extérieurs me troubler (et oui, cela m’arrive aussi…!), je me donne le droit de vivre ces réactions quelques instants, mais rapidement j’ai le réflexe de jeter un regard en moi pour voir ce qui se passe.

C’est là qu’interviennent les bienfaits de cette technique qu’est le Neuro-Coaching. C’est en 2004, donc il y a plus de 15 ans maintenant, que j’ai découvert cette approche. Ma foi, cela a littéralement changé MA VIE !

POUR PLUS DE DÉTAILS

Et cela a changé la Vie de plusieurs personnes à qui nous (Denis et moi) avons transmis les bases du Neuro-Coaching, depuis maintenant dix ans.


«Après tout ce que j’ai découvert sur moi durant les derniers mois, j’ai le goût de refaire la série au complet tellement j’ai aimé. Ces ateliers m’ont permis de me voir, de me regarder et surtout, d’apprendre à m’aimer telle que je suis. Je me vois changer dans mes façons de faire et d’agir, et j’ai maintenant plus de facilité pour parler et communiquer. Je me sens enfin plus entendue et comprise»! K.L.

«Quelle belle année ce fut. Merci tellement pour le partage de vos connaissances et compétences, votre accueil chaleureux, votre grand support et ce, toujours dans la bonne humeur!!! Le Neuro-coaching m’aide à maîtriser mes émotions et mieux gérer les petits drames, tout comme les plus grands vécus dans le passé.  Aujourd’hui, je me sens sur ma route plus que jamais jusqu’à présent! J’aurais envie de tout recommencer! J’en veux encore!» (hihi!). Sylvie L.

«De la terreur au bonheur. Sauvée in-extremis dès ma naissance par mes oncles de l’intention de mon père de mettre fin à mes jours, et des nombreuses agressions de mon beau-père alcoolique à partir de l’âge de cinq ans jusqu’à l’âge adulte, j’ai appris à vivre dans la terreur. J’ai découvert grâce au Neuro-coaching que j’avais appris à gérer la terreur au quotidien de sorte qu’elle fasse partie de mon mode de vie. Je m’étais littéralement cloisonnée dans une armure pour me protéger. Ce carcan guidait chaque minute de mon existence d’où la confiance aux autres, la joie, la sérénité ne pouvaient coexister. Tapie dans la terreur inconsciente, le Neuro-coaching a su dénouer tranquillement tous ces nœuds, de sorte qu’ils sont venus à la surface pour en prendre conscience pour me libérer et me donner maintenant le droit à la Vie.  Je vous souhaite tout autant et même plus, Johanne et Denis!» J.S.


En résumé, le Neuro-Coaching est une méthode qui vise à bâtir une force mentale qui favorise l’épanouissement de l’être humain. «Nous savons que nous avons toutes les réponses à l’intérieur de nous… OUI, mais OÙ chercher pour trouver»? Par l’intermédiaire de lectures de textes, de séances de visualisations créatrices guidées, d’échanges et de partages, vous retrouverez rapidement le calme, la confiance et la paix intérieure.

En découvrant vos imageries intérieures trouvées en focus, vous apprendrez alors à trouver les réponses qui sont les vôtres!

«Donner un sens à sa vie, c’est aussi y donner une direction…»

Nouvelles sessions d’ateliers débutant le 29 avril prochain! Et vous, serez-vous des nôtres ?

POUR PLUS DE DÉTAILS

Et pour terminer, laissons-nous inspirer par un texte magnifique signé Marcel Gagnon


LA VOIE

Rendu au milieu de ma vie,

J’ai cherché à savoir «À qui ça sert la vie?»

J’ai cherché dans les sports et les voyages,

J’ai cherché dans la politique et les performances,

J’ai cherché dans les religions et les livres,

J’ai cherché dans le travail acharné et le luxe,

J’ai cherché de toutes les façons,

J’ai même cherché des façons de chercher.

Un beau jour, j’ai trouvé sans chercher,

J’avais cherché trop loin, à l’extérieur, dans les autres.

J’avais cherché l’impossible pour m’apercevoir

qu’il y avait rien à trouver.

On le possède tous à l’intérieur de nous.

Maintenant que je sais que la vie est faite

De petits et de grands moments présents.

Maintenant que je sais qu’il faut se détacher pour aimer plus fort.

Maintenant que je sais que le futur me fait parfois

Souffrir d’angoisse et d’insécurité.

Maintenant que je sais qu’on n’a pas besoin de voyager

Dans l’astral pour être heureux sur cette terre.

Maintenant que je sais que la bonté et la simplicité

Sont essentielles et que pour rendre les autres heureux

Je dois l’être d’abord.

Maintenant que je sais qu’on peut aider les autres

surtout par l’exemple et le rayonnement.

Maintenant que je sais que l’acceptation est un gage

de bonheur et que la nature est mon meilleur « Maître ».

Maintenant que je sais : la réponse vient du même endroit

que la question.

Alors maintenant je vis tout simplement…

Marcel Gagnon

©2021 Johanne Lazure | création du site : ChampionWeb.ca

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?

X