plage

C’est l’été! Yéééééééé! Si vous êtes comme moi, été rime avec plaisir, vacances, bord de l’eau, repos, faire le plein d’énergie, et surtout, prendre le temps de « prendre le temps »… et cet été 2013, c’est d’autant plus important. C’est un sujet qui sera d’ailleurs abordé, entre autre, lors de la méditation canalisée du jeudi 18 juillet prochain… l’importance du temps. En voici quelques lignes. N’avez-vous pas remarqué que le temps (notion bien humaine, vous en conviendrez) file à toute allure? et ce, depuis bon nombre d’années, c’est vrai. Toutefois, vous remarquerez que depuis le début de l’année 2013, on a l’impression qu’il n’y a plus 24 heures dans une journée, et avec raison. Voyons ensemble pourquoi.

Il semblerait actuellement que les 24 heures que nous connaissons bien équivalent maintenant à environ 18 heures par jour, le temps étant en vitesse accélérée «grand V». Cela équivaut en fait à 6 heures par jour, soit 15 minutes à l’heure qui se «volatisent comme ça dans l’air»… ni vu, ni connu. Remarquez-le, le temps va vite, et dans les faits ce sont de bonnes nouvelles…

Dans les faits réels, les 24 heures demeurent les mêmes. Le temps comme nous le connaissons est basé sur une notion mathématique et cartésienne: 60 secondes pour une minute, 60 minutes pour une heure, 24 heures dans une journée.

Nous avons toutefois déjà vécu une seule minute dans une situation bien précise (attente d’une nouvelle par exemple…) qui nous aura semblé une éternité. La notion de courte durée est également vraie lorsque nous vivons avec intensité ou de façon concentrée à un projet qui nous tient à cœur. «Pas déjà» aurions-nous le goût de nous exclamer. Les notions de base sont tout de même les mêmes…

On peut donc déclarer, tout comme le fait la science quantique, que le temps «peut être élastique», c’est-à-dire que l’on peut y donner l’importance voulue selon nos idées ou même nos pensées. Dans le cas où nous manquons de temps pour faire quelque chose, on peut alors demander un «espace temps» et nous constaterons qu’il en sera ainsi: nous aurons tout le temps nécessaire, tel que demandé.

À titre de bonnes nouvelles, comme le «temps va vite» les choses peuvent également se réaliser plus rapidement – d’où l’importance de bien être à l’écoute de ses pensées et de ses paroles, tant positives que négatives, car elles se manifestent encore plus vite qu’auparavant.

Donc, en résumé pour l’été 2013, prenons le temps de vivre, tout simplement, et de faire ce que le cœur nous dit.

Amusez-vous, reposez-vous surtout: le corps et le système nerveux étant bien sollicités par ces changements importants, il est utile de prendre soin de soi! Se reposer ne signifie toutefois pas nécessairement de toujours dormir, mais bien de faire ce qui est plaisant et vous donne de l’énergie.

Alors bon été et au plaisir de vous retrouver très bientôt!

Johanne

©2022 Johanne Lazure | création du site : ChampionWeb.ca

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?

X