chandeleur-2016

Mis à part une fête «dite religieuse ou d’origine païenne», la Chandeleur a tout pour nous charmer»!

C’est 40 jours après la fête de Noël, la fête de la Lumière, qui nous vient à l’esprit que les jours sont de plus en plus longs… et cela commence un peu à paraître.

Il s’agit de regarder vers les 16h00, tous les jours, et nous reconnaissons que le jour est encore présent… à moins d’une tombée de neige, ou de pluie… mais ça est autre chose.

On a fait même de cette journée, le 2 février, le jour de la marmotte… celle qui est invitée à voir « son » ombre, ou ne pas la voir…

D’une façon ou d’une autre, il ne reste officiellement que six semaines avant le Printemps… Youpi!

Mais en attendant de souligner cette saison à venir, la Chandeleur nous invite à continuer à nourrir l’espoir de la lumière et de la chaleur… en allumant des chandelles!

Non seulement nous sommes invités à allumer des bougies un peu partout dans la maison, mais il serait tout à fait approprié comme la tradition le veut, de faire sauter la crêpe (ou la galette)! De forme ronde (comme le Soleil et la Lune – et comme le Cercle de la Vie), la crêpe souligne bien cette journée pas comme les autres. Inspiré de la recette de votre grand-mère ou d’un chef renommé, vous aurez sûrement envie de faire comme la tradition le suggère. Une fois le mélange à crêpe dans la poêle, un sou doré dans une main et la poignée du poêlon dans l’autre, vous saurez faire sauter la crêpe (et non la retourner avec une spatule…), tout en disant «merci» pour toute l’Abondance que la Vie vous a apporté jusqu’à ce jour… et qui se poursuivra pour la nouvelle année!

Au petit déjeuner, à l’heure du dîner ou comme dessert au souper, la crêpe de la Chandeleur saura sûrement égayer les cœurs de février, qui est plus long cette année, d’une journée. C’est le bénéfice d’une année bissextile…

Après avoir fait cuire les crêpes et en avoir mangé quelques-unes, vous aurez pris soin d’en faire une de plus, histoire de la conserver dans un papier absorbant ou d’aluminium, avec le sou doré (pièce de 1$). Placée en haut d’une armoire de la cuisine (là où l’on prépare les repas et que l’on souligne l’abondance de la Vie), la crêpe y restera tout au long de l’année… jusqu’à la Chandeleur suivante. Le sou récupéré servira à vous gâter.

Avec un peu d’originalité et avec grande joie à faire sauter la crêpe, c’est un plaisir pour toute la famille! C’est une belle tradition qui plaît aux petits comme aux grands… et c’est si réconfortant!

Février, c’est également le mois rempli de promesses et d’amour!

Alors vive la St-Valentin et vive l’Hiver… bien emmitouflé au coin du feu!

Johanne

©2022 Johanne Lazure | création du site : ChampionWeb.ca

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?

X