pâques

La fête de Pâques est soulignée à chaque année, le premier dimanche suivant la pleine lune du printemps. Cette année, nous la fêterons le dimanche 20 avril. Mais que signifie vraiment la fête pascale? Mis à part les cocos en chocolat, les lapins et les poules de Pâques, il est principalement important de se rappeler de sa réelle signification et de son sens sacré.

Pâques 2014, est là pour nous rappeler que rien n’est laissé au hasard dans la Vie, particulièrement pour tous ceux et celles qui ont des yeux pour voir et des oreilles pour entendre! Rappelons qu’il y a exactement quatorze stations sur le chemin de croix du Maître Christ Jésus. Le quatorze, dans le Tarot, est associé à la Tempérance, ou l’alchimie intérieure. 

L’année 2014 est donc une étape importante pour chacun d’entre nous afin de trouver ou retrouver l’équilibre entre le passé que certains ont subi et le présent, nous préparant à vivre selon votre Plan de Vie, un jour à la fois.

 Selon certains enseignements sacrés, le Maître Jésus aurait porté une croix pendant douze étapes, et se serait relevé après avoir tombé à trois reprises sur le chemin. Chacun d’entre nous a une croix à porter – soit de réaliser que certains schémas familiaux nous ont été légués, et qu’il en va de notre responsabilité de nous en dégager après avoir fait les apprentissages qui y étaient associés. Cela peut prendre plusieurs années avant de se finaliser. 

Les trois chutes sont représentatives des trois corps associés au plan terrestre (corps physique, éthérique ou double de lumière et astral, le corps émotionnel). D’où l’importance de constater qu’un évènement reviendra souvent dans notre vie, ou du moins à plusieurs reprises, jusqu’à ce l’on constate que nous ne réagissons plus émotionnellement aux mêmes circonstances. C’est ce que l’on appelle l’évolution!

Puis c’est à la treizième station que Jésus est libéré (ou mort selon certaines croyances). En réalité, c’est une fois libéré des carcans ou schémas familiaux que l’on « meurt » au passé, pour renaître à une nouvelle vie, la nôtre, engendrée par notre âme lors de notre incarnation terrestre. C’est la résurrection, ou la naissance de l’être spirituel que nous avons toujours été.

C’est un peu cela l’année 2014, ou la quatorzième station. Prenons ensemble le temps de transposer ces enseignements à notre vie actuelle. Après avoir vécu (ou subi) la fin du monde», ou plutôt «la fin d’un monde» annoncée pour l’hiver 2012 (21-12-2012), c’est toute l’année 2013 qui nous a permis de regarder les scénarios de nos vies respectives, et leur dire adieu. Nous étions alors tous invités à «mourir» d’une certaine façon afin de nous permette de suivre le chemin de la Vie, soit de marcher notre propre et unique chemin de Vie. Ce pourquoi nous sommes « revenus » sur cette Terre adorée.

Profitons de la fête de Pâques pour nous arrêter quelques instants et nous remercier pour tout le chemin parcouru jusqu’à ce jour. Nous avons tous tendance à voir ce qui n’a pas été fait, ou à observer les manques que nous avons vécus ou que nous constatons. Prenons donc le temps pour emboîter le pas à ce nouveau passage de vie que Pâques de l’an 2014 met sous nos pas!

Joyeuses Pâques à tous et bon chocolat!

Note : l’eau de Pâques est reconnue comme étant une eau énergisante et qui se conservera telle quelle même après plusieurs années suivant sa récolte. L’eau peut alors être recueillie à même une source ou un puits (ne doit pas être chlorée) le matin de Pâques avant que le soleil se lève, mais il est connu que l’Énergie Christique est très présente lors de ce week-end sacré. Il est donc possible d’en recueillir à partir du vendredi saint (après 15h00), jusqu’au lundi matin. Cela est tout de même bien particulier de se lever tôt le matin de Pâques et de voir «le soleil danser»!!! L’eau doit toucher le sol, donc l’eau de la pluie n’est pas utile dans ce cas.

Certains annonceront que l’on peut boire quelques gorgées d’eau pour se ré-énergiser, pour bénir un lieu ou un objet, ou tout simplement en mettre quelques gouttes sur une plaie ou une blessure afin de guérir plus rapidement. Il y a de ces croyances que l’on aime bien reconduire, comme une tradition qui ne se perd jamais! En-dessous d’une histoire, il y a heureusement quelque chose de vrai, de sacré.
Il est également connu que cueillir l’écorce de bouleau (déjà tombée de l’arbre, sans l’arracher) le dimanche de Pâques est bénéfique pour attirer l’argent et l’abondance matérielle lors que l’on en place un petit bout dans son porte-monnaie. Alors bon bouleau!

©2022 Johanne Lazure | création du site : ChampionWeb.ca

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?

X